Incroyable !!!

Incroyable !!!

L’Etat va encore au secours des banques 3 ans après le premier sauvetage et notamment au secours de :

CREDIT AGRICOLE, BNP PARIBAS, SOCIETE GENERALE

alors que leur bénéfice net pour le seule second trimestre 2011 a été

CREDIT AGRICOLE : 881 millions d’euros de bénéfice
BNP PARIBAS : 2,1 milliard d’euros de bénéfice
SOCIETE GENERALE : 747 millions d’euros de bénéfice

au lieu  de constituer des  réserves, ils s’en mettent plein les poches.

Les dirigeants ont perçu eux :

le patron de la SOCIETE GENERALE a perçu :
salaire fixe 850 000 € + salaire variable 4 070 000 €

le patron de la BNP PARIBAS  a perçu :
salaire fixe 950 000 € + salaire variable 5 248 000 €

le patron du CREDIT AGRICOLE a perçu :
salaire fixe 750 000 € + salaire variable 916 000 €

Ne parlons pas des sommes perçues par les actionnaires :
BNP PARIBAS a versé un dividende en hausse de 50 %

Sans une pression de l’opinion publique, aucune réforme ne sera mise oeuvre alors que l’état sait ce qu’il faut faire.

Cliquez et Participez ! 

enquete-en-ligne

Publicités