Changeons de logiciel

 Si

le combat des idées n’est plus entre la droite et la gauche

mais entre l’ultra libéralisme-mondialiste et le libéralisme régulé

Si

La gauche et la droite, dites modérées,

étaient les deux moteurs du même attelage mondialiste-ultralibéral

Si

La gauche et la droite, dites extrêmes,

avaient le même rejet d’un monde asservi par la finance internationale apatride

Si

La vraie rupture à faire était entre les tenants des idées d’asservissement

et les tenants de l’humanisme au service de l’épanouissement de tous êtres humains

Si

cet épanouissement passait par le maintien des traditions, des différences de culture, des modes de vie et par le rejet de la transformation de tout individu en consommateur compulsif ou en indigent assisté et soumis

Si

Tous ceux qui partagent ces idées, de quelques bords qu’ils viennent, ne s’allient pas pour maintenir les bases d’un mode de vie humaniste au service de l’être humain verront les financiers imposer leur dictature et remporter la victoire

Si

Chaque chapelle poursuit sur sa voie sans comprendre que le combat contre une force aussi énorme qui possède la puissance de la finance, nécessite la participation du plus grand nombre

D’autant plus qu’elle a déjà mis en place depuis 30 ans, subrepticement, les outils de sa domination et qu’elle entend le conserver et le faire prospérer à son profit devenant ainsi une force conservatrice

 Alors changeons de logiciel et, à la base, faisons alliance avec tous ceux qui partagent l’objectif essentiel : mettre à bas l’ennemi commun : le mondialisme ultra-libéral et revenons au libéralisme régulé.

 Et soyez certains que dans un avenir prochain, ce sera le vrai combat à mener

N’hésitez pas à donner votre avis:

alain-bousquet

Alain Bousquet

Publicités