Combattons la désinformation sur tous les sujets…

La victoire de Trump, c’est celle de la connaissance contre l’ignorance des élites

http://www.dreuz.info/author/jeanpat/grumberg

gays_for_trump-620x412

Surprenant titre ? Oui. Car on imagine la connaissance du côté des élites, pas du petit peuple. A la fin de cet article, vous serez moins surpris…

Les élites n’ont pas les moyens de comprendre la victoire de Donald Trump.

Non seulement ils ne comprenaient rien lorsqu’ils ont prédit avec l’aplomb de celui qui sait, que Trump n’avait aucune chance de gagner, mais ils n’ont toujours pas compris quand il a gagné, et donnent de sa victoire les explications de ceux qui ne comprennent pas.

Et les médias qui ne comprennent guère mieux, invitent pour commenter la victoire, ceux qui hier prédisaient son échec ! Ils se trompaient hier, et c’est eux qu’on nous propose d’écouter aujourd’hui dire qu’ils savent ! Il est interdit de ne pas sourire.

Savez-vous pourquoi ils se sont trompés sur toute la ligne ? Parce qu’ils n’ont pas la connaissance.

Etait invitée hier sur BFMTV une experte, Marie-Cécile Naves, auteure d’un livre sur Donald Trump (L’onde de choc populiste). Durant l’interview elle dit : «on ne sait pas grand-chose du programme de Trump».

Le programme de Donald Trump se trouve sur son site depuis des mois : donaldjtrump.com/policies, mais elle, l’experte, auteure d’un livre sur Trump, elle ne le sait pas. De quoi a-t-elle pu remplir les pages de son livre, l’inculte ? Les électeurs de Trump, eux, connaissent le programme de Trump. Il l’a exposé dans chacun de ses meetings politiques devant plusieurs dizaines de milliers de personnes, chaque jour.

Cyril Hanouna, à la fin de Touche pas à mon poste, a voulu imaginer ce que serait son émission sous Donald Trump : Il a demandé à tous ceux d’origine mexicaine de sortir de la salle, puis aux femmes, puis aux homosexuels. Enfin, Cyril Hanouna a demandé aux étrangers de quitter le plateau.

Hanouna n’a pas de connaissance. Il ne sait pas ce qu’est «l’idéologie de Trump» comme il dit.

Trump n’a jamais dit qu’il expulserait les Latinos. Il n’a jamais rejeté les femmes, et encore moins les homosexuels. Hanouna ne le sait pas, les Latinos, les femmes et les homosexuels qui ont voté pour lui le savent.

  • La réalité qu’Hanouna ne connaît pas, c’est que les Latinos ont voté en plus grand nombre pour Trump que pour Mitt Romney en 2012.
  • Ils n’ont pas non plus fait un vote de protestation contre Trump : ils ont représenté 11 % du vote total selon le New York Times, comme en 2012.
  • 65 % des Latinos ont voté pour Clinton, contre 29 % pour Trump (1). C’est presque autant qu’en 2008 (67% Obama contre 31% Mc Cain), et mieux qu’en 2012 : Barack Obama avait obtenu 71% du vote Latino, et 27% pour Mitt Romney.

Sur les Mexicains donc, Hanouna ne sait rien.

  • Trump est un des rares constructeurs immobiliers qui emploie des dirigeants femmes, dans un métier très largement masculin. Hanouna ne le sait pas.
  • Trump paye ses cadres hommes et femmes au même salaire à postes équivalents. Par contre c’est du côté d’Hillary Clinton que se trouvent les inégalités : à la fondation, les femmes sont payées 40% de moins que les hommes aux postes équivalents. Hanouna ne le sait pas.
  • La directrice de campagne de Trump est une femme, Kellyanne Conway. Hanouna ne sait pas cela. Le peuple oui.
  • L’empire Trump, c’est à sa fille et ses fils qu’il en a confié la direction, à égalité, et non pas à ses fils. Hanouna ne sait pas cela. Le peuple le sait.

Sur les femmes et Trump, Hanouna ne sait rien. Il ne sait pas que 52% des femmes américaines ont voté pour lui, et même 26% des femmes latino. (2)

  • Chris Barron, le fondateur du mouvement gay conservateur GOProud est le leader de «Gays for Trump». Il a rappelé (3) que :« Hillary Clinton peut accepter 50 millions de dollars de l’Arabie saoudite où la punition pour les gays va de la castration chimique à la peine de mort … et elle est supposée être la championne de la communauté LGBT ?
  • «La réalité, dit Barron, c’est que Trump en tant qu’homme d’affaires a un historique exceptionnel concernant les droits LGBT, et venir raconter que Donald Trump n’a jamais été un ami de la communauté LGBT, c’est de la désinformation.»
  • Un couple gay qui a déclaré «avoir beaucoup d’amis gay qui soutiennent Trump», a expliqué s’être rendu à un meeting de Trump et s’être «senti parfaitement confortable tout en se montrant des signes d’affection au milieu du public». (4)
  • Selon le site Salon.com (5) «être gay et voter pour Trump n’est pas si fou que ça paraît» (5), mais ça, Hanouna ne le sait pas non plus.

Car sur les gays, Hanouna ne sait rien. Le peuple qui a voté pour Trump, lui savait.

Beaucoup accusent Trump d’être fasciste, raciste. Que savent-ils ? Rien. Voici son programme en faveur des noirs défavorisés :

  • Trump s’est fixé comme «programme national d’apporter le choix des écoles aux 11 millions d’enfants qui vivent sous le seuil de pauvreté» – essentiellement des noirs. (6)
  • Il a déclaré à Charlotte DC, une ville pauvre majoritairement noire, qu’il trouve injuste que les enfants de classe moyenne ou aisée aient le choix entre plusieurs écoles, et pas les enfants des communautés défavorisées. En disant cela, il s’est positionné frontalement contre les puissants syndicats d’enseignement qui défendent leurs privilèges au détriment de l’éducation.
  • Dans son «New Deal pour l’Amérique noire» il a promis : «des communautés sûres – 3000 personnes ont été blessées par balles dans les quartiers pauvres de Chicago cette année et 600 ont été tués (7) – une excellente éducation, et des emplois bien rémunérés».Il a déclaré que «trop d’Afro-Américains ont été abandonnés», parce que l’Amérique est prise dans un espace temps figé où «elle fait l’erreur d’élire les mêmes personnes encore et encore …/… ma vision pour les quartiers défavorisés des grandes villes repose sur les principes qui ont défini ma campagne : l’Amérique d’abord. Tous les Américains de ce pays ont droit à un gouvernement qui place leur emploi, leurs salaires et leur sécurité avant tout. »
  • Il a ajouté : « Pourtant, trop d’Afro-Américains ont été abandonnés. »
  • Rappelé que « 45% des enfants afro-américains de moins de 6 ans vivent dans la pauvreté. »
  • Que « 58% des jeunes Afro-Américains sont sans emploi. »
  • Que « les Afro-Américains représentent 13% de la population, pourtant ils représentent 60% des victimes de meurtre de moins de 22 ans. »
  • Et qu’« en 2015, le taux de criminalité de Charlotte a progressé de 18% – et il va encore monter de 24% en 2016. »

Pour conclure : « Les conditions de vie de ces quartiers sont inacceptables. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Il a dit que « l’immigration illégale viole les droits civiques des Afro-Américains. Aucun groupe n’a été autant touché par l’immigration illégale qui a fait baisser les salaires des travailleurs afro-américains à faible revenu. »

  • Je vais proposer des réductions d’impôts et des incitations fiscales aux sociétés étrangères pour qu’elles s’installent dans les quartiers défavorisés. Je vais mettre en marche la reconstruction des infrastructures en mauvais état, la démolition des propriétés abandonnées, et augmenter la présence policière.
  • Je vais également mettre en place des réformes financières pour faciliter l’accès au crédit des jeunes Afro-Américains qui veulent poursuivre leurs rêves dans les affaires et créer des emplois dans leurs communautés.
  • J’ai écouté et entendu les préoccupations des citoyens afro-américains concernant notre système de justice, et je promets que sous l’administration Trump, la loi sera appliquée équitablement, avec égalité et sans préjugé. Il n’y aura qu’une seule loi – et pas une justice différente selon les races.
  • Je veux que chaque enfant afro-américain pauvre puisse marcher dans la rue en paix. La sécurité est un droit civique. Le problème n’est pas la présence de la police, mais son absence.
  • Je vais intervenir dans la formation et le financement des policiers locaux et fédéraux afin de débarrasser nos quartiers des gangs, des dealers de drogue, et des cartels du crime. La réduction de la criminalité n’est pas un objectif – c’est une nécessité.

Concernant l’immigration, mon programme est simple. Je vais restaurer les droits des Afro-Américains, des Hispano-Américains, et de tous les Américains, en mettant fin à l’immigration illégale.

  • Je vais réformer la loi sur les visas d’immigration afin de donner la priorité de l’emploi aux travailleurs américains, et je vais suspendre les imprudents programmes de réfugiés depuis les régions terroristes qui coûtent aux contribuables des centaines de milliards de dollars.
  • Je vais également annuler le gaspillage des dépenses contre le réchauffement climatique, y compris les paiements contre le réchauffement global à l’ONU.
  • Je vais modifier les dépenses d’éducation pour permettre aux enfants des quartiers défavorisés de pouvoir choisir entre les écoles publiques, privées, religieuses, ou l’école à la maison. Car le choix de son école est un droit civique important.

Finalement, mon programme inclut la protection de la liberté religieuse, la promotion de la famille, et le soutien de l’Église afro-américaine.

Vision de Trump pour l’Amérique

«Ma mission va être de démontrer au pays que demain n’est pas obligé d’être comme hier. Le cycle de la pauvreté peut être brisé, et des choses formidables peuvent se passer pour notre peuple.

Ceux qui s’opposent

Publicités

Une réflexion sur “Combattons la désinformation sur tous les sujets…

  1. Pingback: Combattons la désinformation sur tous les sujets… — FNACAB « FNACAB

Les commentaires sont fermés.