Donald TRUMP: »j’ai hérité d’un foutoir! »C’est vrai…

Le 17 février 2017 il tient une conférence de presse musclée sans langue de bois.

«J’ai hérité d’un foutoir !» : Donald Trump dénonce le bilan catastrophique de Barack Obama! 

«Notre administration a hérité de nombreux problèmes, au niveau du gouvernement et de l’économie. Pour être honnête, j’ai hérité d’un foutoir. C’est un foutoir. Chez nous et à l’extérieur. Un foutoir !» a lancé Donald Trump en conférence de presse à la Maison Blanche le 16 février 2017.

Dans la foulée de son attaque contre Barack Obama, le nouveau président des Etats-Unis a poursuivi : «Les emplois s’enfuient du pays, vous voyez ce qu’il se passe avec toutes les entreprises quittant notre pays, vers le Mexique ou d’autres endroits. Des faibles revenus, des faibles salaires, une instabilité massive à l’étranger, peu importe où vous regardez. Le Moyen-Orient : un désastre. La Corée du Nord : nous nous en occuperons, les gars.»

Observez bien: Des guerres partout Lybie, Irak, Afghanistan, Yémen, dans plusieurs pays d’Afrique, Ukraine, armée de l’OTAN massée en Europe de l’Est comme pour une attaque…J’allais oublier la pré-guerre civile en France et les attentats en Europe.

Aux USA, l’économie est en berne contrairement à la propagande des anti Trump.

SI CE N’EST PAS UN FOUTOIR, C’EST QUOI ?

Maintenant qu’il est élu, au lieu d’accepter la voix du peuple les opposants milliardaires payent des organisations et des individus pour manifester et créer des troubles à l’ordre public.

Pourquoi? pour défendre l’idéologie mondialiste ultra libérale favorable au multiculturalisme qui profite à ces seuls milliardaires, si peu démocrates que par tous moyens, ils tentent de reprendre la main en annihilant la volonté du peuple américain.

Ils ont été pris par surprise et donc comme un animal dangereux blessé, ils deviennent féroces. TRUMP a compris que face aux gauchos-bobos-mondialistes il fallait s’appuyer sur le peuple qui veut le changement. C’est pourquoi il repart en campagne et il a raison.

Car sachez que dans tout homme ou femme de gauche se trouve une volonté de museler non seulement la parole mais aussi la pensée de ceux qui s’opposent. C’est une  tandence naturelle chez eux.

alain-bousquet

Alain Bousquet avocat honoraire

Publicités