« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK

C’est à une insurrection pacifique que nous vous appelons devant la manipulation crapuleuse des plus hautes autorités de l’Etat, révélée cet après midi 29/6/2017 par le rapport de la Cour des comptes. Ce rapport révèle une manipulation très grave et assez inédite des comptes publics par le fait que celui qui était en première ligne, à savoir le

19511626_1203057266484102_7951061232381045723_n

ministre des finances, est celui qui en a profité en se faisant élire président de la république. On peut, sans crainte d’erreur, affirmer que cette manipulation a été mise en place par le ministère à la demande d’Hollande (dans la perspective d’une candidature) et avec le consentement de Macron (dans la perspective de sa candidature).

Bien sûr l’information sort maintenant que tout est joué pour 5 ans. Faut-il accepter cette immoralité, ces dissimulations, ces manipulations qui, comme le dit la cour des comptes rend les comptes « insincères », doux euphémisme. Cette fraude s’ajoute à tout ce qu’on a subi pendant la campagne. Je pense qu’on peut affirmer que les élections ont ainsi été truquées à un point tel qu’on peut dire que la France rejoint les pays où le bourrage des urnes est monnaie courante.

De surcroît, celui qui ne pouvait ignorer, grand bénéficiaire, nous prends pour des « cons » en refusant de se soumettre à une conférence de presse le 14 juillet au motif que sa « pensée trop complexe » pour se prêter à cet exercice. Passez, il n’y a rien à voir. Personne n’est assez intelligent pour le comprendre. Je rappellerai à son Excellence les propos d’Abraham Lincoln:

« On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. »

Déjà 75% n’ont pas voté pour lui. Les derniers sondages montrent qu’il est déjà en baisse de popularité. Alors attention, le peuple n’attendra pas encore 5 ans pour se débarrasser des nouveaux malfaisants, élus après des tromperies qui sont progressivement dévoilées.

Alors que faire ? pratiquer l’INSURRECTION PACIFIQUE par le boycott.
  • Demandons aux sénateurs et députés de boycotter le Congrès réuni dans un seul but de propagande (coût 600 000€)
  • Boycott des cérémonies du 14 juillet à Paris et en province.
  • Boycott des émissions télévisées retransmettant le discours devant le congrès et les cérémonies du 14 juillet.
  • Pourquoi ne pas porter un brassard noir le 14 juillet ou un autre signe de deuil.

 

 

Publicités

Une réflexion sur “« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK

  1. Pingback: « À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK) « FNACAB

Les commentaires sont fermés.