Est on en marche vers un régime autoritaire ou une soft dictature?

Certains signes le laissent à penser. Voyez plus tôt ces deux infos incroyables mais vraies.

Oui, il est difficile de croire certaines opinions tellement elles sont éloignées des idées et des convictions que la presque totalité des français partage. Seuls, peut être, certains initiés savent à quel point les détenteurs de la puissance financière peuvent être devenus sans scrupule. Lorsque je préparais une conférence, donnée en 2015, sur la mondialisation, j’étais tombé sur une info que j’avais conservée sans y attacher une grande importance mais la situation créée par l’action des gilets jaunes et la réponse du pouvoir m’a remémoré cette information. Une autre info passée presque inaperçue, mais le hasard a bien fait les choses, vient de remonter jusqu’à moi. Je vous livre mes réflexions.

144235-jp-morgan-logo,bWF4LTY1NXgw

Première info: Celle trouvée en 2015 pour une conférence sur la mondialisation.

Dans un document de 16 pages, publié fin mai 2013, un groupe de travail et de réflexion (Europe économie recherche ) de JP Morgan, très grande banque américaine, préconise l’abolition des constitutions démocratiques en Europe afin de supprimer l’opposition aux mesures d’austérité massivement impopulaires qui sont appliquées. Et cela afin que les banques comme JP Morgan puissent continuer à engranger les énormes bénéfices de leur activité spéculative en Europe.

Dans ce document JPMorgan critique la BCE mais surtout les gouvernements nationaux qui sont trop longs à adopter les mesures autoritaires nécessaires pour contraindre les peuples à accepter la politique d’austérité. Et JP Morgan de préciser ce qu’ils entendent par réforme politique à mettre en œuvre. Les auteurs de l’étude constate en Europe, surtout dans la partie sud, des dirigeants faibles et une protection constitutionnelle des droits des travailleurs contre-productive. Et surtout, les auteurs du rapport contestent le droit de protester (comprendre le droit de manifester) des peuples quand des modifications peu appréciées sont apportées au statu quo politique.

JP Morgan redoute que, sans la mise en œuvre par le pouvoir politique de mesures de type autoritaire voir dictatorial afin de mener à bien le processus de contre révolution sociale, les mesures provoquerent l’une des réactions suivantes:

  1. Soit soit un effondrement des gouvernements favorables à leur thèse.
  2. Soit un effondrement du soutien à l’euro ou à l’Union européenne.
  3. Soit une victoire électorale de parti anti EU
  4. Soit l’ingouvernabilité de certains états lorsque les coûts sociaux, tel le chômage, dépassera un certain seuil.

Et si Macron suivait tout simplement les préconisations des analystes de JP Morgan qui préconisait l’installation de gouvernements autoritaires voir dictatoriaux en Europe afin d’imposer aux peuples rebelles le processus de contre révolution sociale qu’apporte la mondialisation. Si vous lisez l’anglais, vous trouverez le texte original du rapport en cliquant ci dessous.

Deuxième info qui recoupe la première, elle est toute récente.

Il s’agit de la REM, parti macroniste, qui a interrogé ses supporters sur une éventuelle « restriction temporaire des libertés individuelles pour assurer la réussite du cap politique d’Emmanuel Macron ». Ce fait en lui même est significatif et justifie l’affirmation que les libertés sont menacées pour la première fois depuis la dernière guerre. C’est du jamais vu. Cela en dit long sur la mentalité des soutiens de Macron. Ci dessous vous trouverez le tweet du compte team Macron qui est sensé regrouper ses partisans. Le tweet publie les résultats. A cette question 86% des partisans auraient répondu oui. Cela en dit long sur les arrières pensées soutiens de Macron parce que cette publication n’est pas le fait de mains innocentes. Team Macron est l’émanation directe de l’Elysée.

Le tweet liberticide de Team Macron

Le tweet liberticide de Team Macron

Macron suit-il les conseils de JP Morgan ?. C’est une question à se poser. Il ne faut pas oublier qu’il sort du milieu financier et qu’il a été en contact avec tous les dirigeants, ou presque, du monde de la finance. Force est de constater qu’une partie de ces phénomènes se produisent par exemple avec les gilets jaunes auxquels l’État répond par l’autoritarisme, la mise en place de législation de nature à instaurer un régime autoritaire. À cela s’ajoute les pressions, la violence policière ordonnée par le gouvernement, une justice aux ordres qui condamne aveuglément (pour les naïfs ou les partisans de St Thomas), des médias  systématiquement à la botte du pouvoir. En Italie, les tenants du mondialisme ont mordu la poussière. En Angleterre, c’est le brexit qui est en route. aux USA, c’est Trump adversaire de la mondialisation qui a été élu. Qu’adviendra-t-il en France? Tout est en train de se jouer dans le rapport de force entre les GJ et le pouvoir.

    Alain BOUSQUET,

Avocat honoraire,

Président de la Fédération nationale

contre les abus bancaires

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s