Gilets jaunes acte 15 : 200.000 manifestants à 15h30 selon les estimations du syndicat France Police

Le manipulateur Castaner continue lui son oeuvre de déni de la réalité en donnant le chiffre de 46000 dans toute la France. Je le répète: pour connaître le vrai chiffre approximatif, il faut multiplier par 5 le chiffre du ministère. C’est classique.  Le diviser par 5 quand il s’agit de manifestation favorable au pouvoir. Exemple: manifestation de foulards rouges: 10000 manifestants selon le ministère alors que ce fut une bérézina alors qu’il fut dénombré un max de 2000 manifestants haineux.

acte 15 gilets jaunes participation.png

En savoir plus: ICI

Publicités

Gilets jaunes : Le MEDEF, paniqué, était prêt à « tout lâcher » —insurrection pacifique.

(Canal+, 13 décembre 2018) Irène Inchauspé (L’Opinion) : « Ils ont vraiment eu peur à un moment d’avoir leurs têtes sur des piques. Quand il y a eu le samedi terrible avec toutes les dégradations, ils avaient appelé le patron du MEDEF en lui disant “Tu lâches tout !” parce que les grands patrons se sentaient menacés […]

via Gilets jaunes : Le MEDEF, paniqué, était prêt à « tout lâcher » — Le Blog de la Résistance

Enfin fier d’être français…la victoire est à portée de main.

Devant le réveil des français que j’espérais mais que je pensais impossible en raison des manipulations psychologiques menées par l’oligarchie, je suis fier des français surtout de « ceux qui ne sont rien » comme les petits patrons, les petits salariés, les paysans qui crèvent la fin, bref des gueux et des sans grade.

images (1)2

Mais attention! ne croyez pas que l’oligarchie va lâcher prise. Quand j’entends ce matin sur Sud radio la ministre Jacqueline Gourault, on voit bien qu’il y aura recul du gouvernement mais pas abdication. Et comme nous avons la mémoire courte, quand sera passé l’orage, les anciennes habitudes reviendront à moins:

  • qu’une réforme de la constitution pour rétablir des contre pouvoir et une représentation proportionnelle ainsi que l’avait fait Mitterand qui permettait de dégager une majorité.
  • Que le référendum d’initiative populaire soit enfin mis en place.
  • Que la mobilisation populaire soit maintenue avec son état d’esprit actuel pour maintenir la pression sinon…
  • Qu’il soit obligatoire de consulter le peuple pour toutes réformes sociétales importante et même pour la ratification de certains traités contestés.

Ce n’est pas une liste exhaustive.

 

Macron l’imposteur absolu…

Lisez cet article qui résume extrêmement bien la situation de Guy Millière, (spécialisation : économie, géopolitique). Titulaire de trois doctorats, il est professeur à l’Université Paris VIII Histoire des cultures, Philosophie du droit, Economie de la communication et Maître de conférences à Sciences Po, ainsi que professeur invité aux Etats-Unis. Il collabore à de nombreux think tanks aux Etats-Unis et en France.

macron-dictateur1 (1)

Quand Macron est apparu sur la scène politique, j’ai tout de suite écrit que c’était un produit frelaté. Bien peu m’ont écouté à l’époque.

Aujourd’hui, le produit frelaté se révèle d’une toxicité absolue. J’ai noté aussi qu’il y avait une dimension psychopathologique inquiétante chez Macron, et on m’a dit que j’exagérais. La dimension psychopathologique de Macron est désormais flagrante.

Depuis son arrivée au pouvoir, par le biais d’une série d’opérations frauduleuses (élimination de François Fillon, propagande médiatique intensive et hégémonique, diabolisation de Marine Le Pen), l’homme qui a épousé sa mère adoptive et qui se prend pour Jeanne d’Arc se conduit d’une manière telle qu’on peut penser qu’il ne se calmera que lorsqu’il aura réduit le pays à un champ de ruines.

La suite ici.

80% de soutien aux gilets jaunes.

C’est les dernières informations sur l’état de l’opinion publique qui approuve le mouvement des gilets jaunes. Au premier tour de l’élection présidentielle Macron n’a recueilli que 18 % des inscrits et 24 % des exprimés. C’est dire qu’il a été élu alors que son programme, d’ailleurs très flou, était très minoritaire dans le pays. Maintenant qu’il tente de le mettre en oeuvre, il se trouve avec 80 % d’opposants mais il voudrait quand même l’imposer. Comme il est en service commandé par l’oligarchie mondialiste, l’argent de sa campagne étant venu de cette source, sur leurs conseils il tentera soit de manipuler soit de forcer le passage car il n’est pas un vrai politique mais psychopathe narcissique tel que l’on décrit plusieurs psychologue et/ou psychiatre.

Le peuple en révolte

Le peuple s’est enfin réveillé.

C’est pourquoi vous ne devez pas vous laisser avoir par la propagande type BFM Macron-Castaner prétendant que la mobilisation baisse. La bonne méthode pour garder le moral est de multiplier le nombre de manifestants annoncés  par le ministère au choix par un multiple de 2 à 5. Ainsi 80000 manifestants = entre 160 000 et 400 000. La preuve! vous la trouverez dans cet article de Valeurs actuelles: “Gilets jaunes” : un syndicat de police évoque 750 000 manifestants le 24 novembre.

Même un journaliste de BFM Macron met en doute les chiffres du ministère Castaner. Cliquez sur l’imageCapture BFM MacronCe 24 novembre, je ne suis pas aller manifester par manque de temps mais j’ai pris la température des français. J’ai d’abord reçu l’avis de plusieurs personnes: deux retraités rencontrés dans mon ascenseur, puis chez le boucher où se trouvaient deux clients d’age mur et enfin j’étais invité chez un couple d’amis avec un autre couple. Tous soutenaient le mouvement des gilets jaunes et tout le monde pensait, peut être souhaitait, qu’il y ait de la casse. Il ne supporte plus Macron. Et pourtant 50% d’entre eux ont voté Macron.

Capture 24 Novembre

Les premières victimes  c’est les retraités qui ont voté majoritairement pour lui.

 

« RÉFÉRENDUM EN SUISSE SUR LA MONNAIE : LE NON L’A EMPORTÉ, MAIS… »

Le 10/6/18 nous avons publié cette information: « Une votation importante, aujourd’hui 10 juin, est en cours en Suisse. »

Les Suisses ont la chance de pouvoir organiser des référendums. Et celui qui va se tenir est d’une importance capitale. En Suisse aussi, la population réagit alors qu’en France on attend toujours son réveil…

via Une bataille importante est en cours en Suisse. — FNACAB

Le résultat est maintenant connu:

« RÉFÉRENDUM EN SUISSE SUR LA MONNAIE : LE NON L’A EMPORTÉ, MAIS… »

Choqué par les mécaniques perverses du krach de 2008 (il fallut renflouer des banques avec l’argent du contribuable, et ce dernier avait parfois perdu ses économies…), le peuple suisse avait décidé (il en a le droit) de voter, ce dimanche 10 juin, pour modifier sa Constitution et y faire entrer l’interdiction, pour les banques, de prêter l’argent qu’elles n’ont pas. Ce sont ces pratiques dévoyées des banques qui gonflent des bulles dont le destin est immanquablement d’éclater, avec les conséquences qu’on a vues. Irving Fisher, puis Maurice Allais, suivis par des dizaines… »

La suite ICI

Michel Onfray met les points sur les i…chez Ruquier

Face à l’intelligence, à l’honnêteté intellectuelle de cet homme, la médiocrité des idiots pervers et malhonnêtes de service est affligeante. Leur servilité à la pensée unique a été particulièrement mise en évidence. Un conseil: prenez un peu de temps pour écouter cet homme brillant.

z un

Le Flash-Info de mai 2018 N°66 vient de paraître. — FNACAB

Au sommaire:  Succès de nos tables rondes  1,2 millions de français victimes d’escroquerie bancaires  Qui du client ou de la banque a tord?  Prochaine table ronde, le 7 Juin 18  1€ par 1 million de français pour combattre les abus bancaires est ce un rêve via Le Flash-Info de mai 2018 […]

via Le Flash-Info de mai 2018 N°66 vient de paraître. — FNACAB — INSURRECTION PACIFIQUE

Maintenant, il faut choisir : le peuple ou les élites — Le Blog de la Résistance

En France, les élites politiques, médiatiques, bancaires, universitaires ont pris parti en faveur du coup d’État de l’européiste Sergio Mattarella en Italie. Il s’agit d’un réflexe de classe. Mises au pied du mur, les élites politiques, médiatiques, bancaires, universitaires font front contre une décision démocratique populaire. Le président français Macron lui-même a cru bon de […]

via Maintenant, il faut choisir : le peuple ou les élites — Le Blog de la Résistance