Sur la déconnexion de l’oligarchie dont font partie les journalistes.

Publicités

Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné — Olivier Demeulenaere

Les consciences assoupies se sont réveillées, le peuple français s’est levé. « Le public est parti, il ne croit plus au film ». Plus rien ne sera comme avant et comme je l’ai déjà dit, même si Macron sauve sa peau en lâchant du lest dans les jours qui viennent, même si le système oligarchique ne tombe […]

via Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

Macron ne veut pas, Macron ne peut pas — Olivier Demeulenaere –

Pas grand-chose à dire sur l’intervention télévisée de 13 minutes (!) du président hier soir, sinon ceci : trop peu, trop tard… parce qu’il ne pouvait pas en être autrement. Au-delà de l’indifférence et du mépris que ce “président des riches” robotisé éprouve envers les plus modestes (« ceux qui ne sont rien »), il faut bien […]

via Macron ne veut pas, Macron ne peut pas — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

Le pire est à craindre, pourquoi? — FNACAB

Parce que Macron a choisi , semble-t-il la « Stratégie de la tension : Macron ne parlera que lundi… » ainsi que l’explique dans son article Olivier Demeulenaere que vous trouverez en allant sur le lien. Nous partageons cet avis. Les propos tenus par certain membre du gouvernement, ceux de certains soutiens bobos mondialistes et ceux des […]

via Le pire est à craindre, pourquoi? — FNACAB

Macron va enfin sortir de dessous son lit…

Macron sous le lit

Pour prendre la parole mais pour dire quoi? qu’il a compris, qu’il s’excuse d’avoir insulté le peuple? que tout va changer dorénavant? est ce possible cela? ne rêvez pas. Même s’il le faisait, cela serait il sincère? peut on devenir sincère quand on pense profondément que l’on a raison, qu’on a raison contre tous et que ceux qui vous le demandent sont des « riens ». Qu’en fait il vous est demandé par ces « riens » de changer de cap à 180 degré.

N’attendez pas grand chose de lui si ce n’est des larmes de crocodile est la mise en place d’une manipulation à moyen et long terme pour arriver à ses fins. Oui, il va peut être dire qu’il a entendu mais sûrement pas que le peuple a raison, que le cap est abandonné. Il va lâcher quelques broutilles, oui il va lâcher aujourd’hui ou demain Édouard Philippe avec lequel il est déjà en bisbille. Il va proposer des concertations pour mieux noyer le poisson…

Mais sûrement pas une dissolution de l’Assemblée qui est la véritable solution puisque 80 % des français sont contre son cap politique. Dans un pays démocratique, seul le retour aux urnes est de nature à régler pacifiquement le problème. Et s’il n’a plus la majorité, il devra se soumettre ou se démettre. Un référendum n’est pas une solution. Quelle question poser?

A moins de proposer une révision constitutionnelle pour introduire la proportionnelle dans la constitution dans les législatives.

Ce mouvement des GJ a révélé, en fait, une véritable unité de la majorité silencieuse du peuple qui, droite et gauche confondu, demande la même chose: considération mais pas que. Aussi réforme fiscale pour un impôt juste pour tous, augmentation des revenus pour les plus faibles et pour les petites retraites.

Et pour beaucoup, que les médias ne soient plus sous la coupe des groupes financiers et soient indépendants du pouvoir politique mais cela suffira t il? Il faudrait peut être imposé la même règle que durant les campagnes électorales.

Comment peut-on espérer? que les GL ne se démobilisent pas et soient à la base de comités locaux réunissant toutes les tendances de l’opinion pour le cas il faudrait relancer le mouvement. Les dernières études donnent qu’un français sur cinq se dit GJ et 72% à 80 % disent soutenir le mouvement.

Et en plus ils jouent les forts en gueule..

snapshot

Cette député a des lettres de noblesse:

« Le , elle est condamnée par le tribunal de commerce de Bobigny à « une interdiction de diriger, gérer, administrer ou contrôler directement ou indirectement toute entreprise commerciale ou artisanale […] pour une durée de cinq ans », le tribunal la jugeant coupable de fautes de gestion ayant contribué à l’insuffisance d’actifs et à la liquidation de la SARL ADCP6. Elle fait appel de ce jugement.

Le , la cour d’appel de Paris confirme, en partie, le jugement de la première instance puisque la condamnation au remboursement des sommes litigieuses est infirmée7. »

En savoir plus sur cette incompétente notoire qui injurie ses adversaires ICI

 

 

Soutien aux gilets jaunes de la FNACAB

« Au moment où la France profonde, reflet de la majorité silencieuse de ce pays, se rebelle contre les responsables de la lente mais inexorable dégradation financière  de l’ensemble de la population, la FNACAB entend rappeler que depuis 25 ans elle constate ce phénomène.

Cette année est celle des records. Les appels à l’aide ont augmenté de 50% et les dossiers à traiter de 25%. Et s’il y a un grand décalage entre l’ouverture de dossier et les appels à l’aide, c’est que bon nombre sont dans l’incapacité de régler une cotisation. Du jamais vu jusqu’à ce jour.

Sur ces personnes, le système bancaire, toutes enseignes confondues, s’acharnent sans même le plus souvent respecter la législation censée réduire les excès. Il serait bon que les Gilets Jaunes à qui nous apportons toutes notre aide incluent dans leurs revendications la réforme en profondeur du système bancaire.

La FNACAB vit sans subventions aucune et ne peut assumer qu’avec le concours de bénévoles dont elle assure « la formation » mais depuis ces derniers mois, les vocations se raréfient ce qui risque de nous amener à cesser notre activité ou à la réduire de façon drastique ce qui serait dommageable. Alors que tous ceux qui pensent que nous menons un juste combat nous rejoignent. Et surtout qu’ils participent aux gilets jaunes »

 

Ambulanciers, agriculteurs, étudiants et lycéens se greffent à la contestation des Gilets jaunes — Le Blog de la Résistance

J’ai été ahuri par la réaction du gouvernement face à ce mouvement de ras le bol général des Français et aux « réponses » ridicules qu’il y a apporté : il ne semble toujours pas prendre la mesure de l’urgence absolue de la situation qui est gravissime ! Le mouvement de contestation s’étend, comme je l’avait prédit […]

via Ambulanciers, agriculteurs, étudiants et lycéens se greffent à la contestation des Gilets jaunes — Le Blog de la Résistance